Dépense énergétique prothèse

La dépense énergétique peut être définie comme étant la quantité d'énergie (exprimée en litres d'oxygène ou en joules utilisés) consommée par l'organisme au cours d'une unité de temps pour réaliser une action ou remplir une fonction déterminée. Il faut savoir que ce qui fait courir un athlète rapidement, est la force d'impact de son pied sur le sol. Cette force est emmagasinée dans la musculature et réutilisée lors de la détente musculaire.

Seulement, chez les personnes valides, les fibres musculaires baignent dans un liquide visqueux. Sans lui, elles ne pourraient tout simplement pas glisser entre elles. Cette viscosité musculaire participe à la dispersion et à la perte d'une partie de cette force restituée par le sol.                                                                                                                                                                                                                    Chez l’athlète équipé d’une prothèse, la structure rigide en fibre de carbone de celle-ci lui permet de profiter d'une plus grande part de restitution de force, les seules pertes pouvant être attribuées aux frottements des pièces mécaniques qui constituent sa prothèse.

Cela explique la différence très nette de 60% de restitution de force profitables pour les athlètes valides et 90% pour l’athlète amputé.

20 votes. Moyenne 4.30 sur 5.