Conclusion

Grâce à ces informations, nous pouvons clairement dire que les performances d'un amputé tibial avec une prothèse de course sont, en théorie, supérieures à celles d'un athlète valide. Cependant, une prothèse classique pour la vie quotidienne ne permet pas ces performances étant donné que la position du pied dans la course n'est pas la même. Cela explique en partie son coût moins important. Malgré cela la différence entre les performances théoriques et les pratiques des athlètes invalides reste importante, elle est notamment dûe à la présence de nouveaux paramètres dont il faut tenir compte pour les invalides. En effet, l'utilisation d'une prothèse nécessite un équilibre presque parfait et une concentration à toute épreuve, ce qui les handicapent sérieusement. Ainsi, la différence entre performances d'athlètes invalides et valides est presque nulle et les amputés devraient, selon nous, avoir droit de courir avec les valides.

18 votes. Moyenne 3.89 sur 5.